Uporabljate zastarel brskalnik Internet Explorer 6 ali starejši. Namestite si drug brskalnik ali nadgradite novejšo različico Internet Explorerja za izboljšanje vaše spletno varnosti in zasebnosti.

I. gimnazija Celje

ustanovljena 1808

Šola s tradicijo – za danes in jutri.

Le Premier Lycée de Celje

Français

Le Premier Lycée de Celje, l’un des plus anciens lycées de Slovénie, fonctionne depuis 1808. L’existence de l’établissement et de son œuvre reposent sur une longue tradition de plus de 200 ans qui se traduit, d’une part par une exigence et un enseignement de qualité incontestable et, de l’autre par son esprit créatif, ouvert et familial, largement reconnu et apprécié.

La construction du bâtiment qui abrite l’actuel lycée fut achevée en décembre 1913, à la veille de la première guerre mondiale. C’est un esprit tout particulier qui règne dans cet édifice centenaire – un esprit d’école. C’est précisément cet esprit-là qui, depuis des décennies, sert de lien de complicité entre élèves et professeurs en les unissant dans une communauté de vie - oserais-je même dire - „une vraie famille“. Elle est consciente de son passé riche et en prend compte pour son présent et son avenir. Elle continue à cultiver et respecter les valeurs et les résultats de ses ainés et reste actif pour entretenir un bon établissement tourné vers le futur.

 

Si de l’extérieur, notre école est faite de vieilles pierres, de l'intérieur, elle est restée jeune dans son cœur et son âme. La preuve, c'est qu'elle vit avec la jeunesse de son temps et non avec le temps de sa jeunesse. Notre lycée n’est pas une école conservatrice et impersonnelle, loin de là. Grâce à ses prises de position, ses activités et ses principes pédagogiques, c'est une école moderne avec une vision présentée sous la devise : „ Former et éduquer pour la vie. Créer une école pour le XXIème siècle. “

Chez nous, les jeunes reçoivent de solides connaissances avec l'aide des meilleures technologies d’éducation. L’évaluation des compétences qui s'en suit est accompagnée d'encouragements positifs qui favorisent le développement de leurs intérêts dans tous les domaines (sportif, culturel, artistique). Cette évaluation représente pour certains la partie sérieuse ou peut-être moins attrayante des années lycée. Mais en revanche, la stimulation des créativités et des talents leur permet de développer leur personnalité.

Cette seconde facette demeure la partie la plus attirante de notre lycée. Se sentir compris par les professeurs (et par le personnel de l’établissement) donne confiance à nos élèves d’être reçus et respectés comme une personne à part entière. Cela leur apporte un sentiment d'appartenance, un second foyer où ils trouvent une oreille attentive si besoin, dans ces années un peu trouble de leur vie qu'on appelle l'adolescence.

Ayant quitté les bancs du lycée, le sentiment d'appartenance reste dans le cœur de nos jeunes. Rien de surprenant donc quand on rencontre des anciens élèves de notre lycée qui vous diront : »Oui, moi, j’étais à Prva gimnazija de Celje!« ou »Moi aussi, j’ai fréquenté ‘Kajuh’!« Nombreux d’entre eux sont aujourd’hui des hommes et des femmes respectés et respectables qui ont réussi, vivant en Slovénie ou à l’étranger. Ils sont des experts, des scientifiques, des hommes d’affaires, des politiciens, des sportifs, des artistes de renoms…

L’image de Prva gimnazija n'est pas qu'un bâtiment ou un programme de formation et d’éducation mais beaucoup plus. Il est le véritable premier lycée de Celje. Dans une ville germanisée autrefois, il a défendu farouchement la cause nationale slovène dont il est devenu le substitut. Prva reste l’école qui a donné à la ville de Celje, à la région de Štajerska, à la Slovénie, à l’Europe et au monde entier d’innombrables intellectuels qui ont fortement marqué leur époque et le nôtre : de l’évêque Slomšek au partisan et poète Kajuh, des handballeurs Marguč et frères Žvižej au kayakiste Kauzer en passant par le joueur NBA Beno Udrih et la joueuse de tennis Katarina Srebotnik, sans oublier Mojmir Sepe, compositeur de musique et Franjo Bobinac, le PDG de Gorenje…

Je suis fier de dédier ces quelques lignes à notre lycée, en hommage à son passé, son présent et son avenir, à son image et à son esprit.

 

Dr. Anton Šepetavc,

Proviseur du Premier Lycée de Celje